CONFÉRENCE – DE L’ABANDON À L’ACCUEIL, L’ADOPTION ET APRÈS ? LUNDI 7 FÉVRIER

CONFÉRENCE – DE L’ABANDON À L’ACCUEIL, L’ADOPTION ET APRÈS ? LUNDI 7 FÉVRIER

CONFÉRENCE
DE L’ABANDON À L’ACCUEIL, L’ADOPTION ET APRÈS ? 

L’adoption engage l’enfant adopté et l(es) adoptant(s) dans une expérience de reconnaissance réciproque. Les institutions, les professionnels du soin et de l’accompagnement, interrogent le lien entre l’enfant, l’adolescent et ses parents. Nous évoquerons les chemins qui mènent à l’adoption, les histoires familiales, les appartenances, aussi bien chez les parents que les enfants et adolescents.

L’adoption pose les thématiques de la transmission, de l’identité. Ces questions poussent parfois certains jeunes dans des conflits, des mouvements régressifs, expressions de leur souffrance. Et pour le(s) parent(s) qu’en est-il ? Les intervenants préciseront le cadre juridique, et partageront leurs points de vue, leurs expériences, leurs recherches pour approcher cet acte qui deviendra « phénomène » familial.

PROGRAMME

9H00 : OUVERTURE AU PUBLIC

  • Marie-Claude AGULLANA, Vice-Présidente du Conseil Départemental de la Gironde
  • Janick PRÉMON, Président de l’Association Rénovation

9H15 : ADOPTION QUEL ÉTAT DES LIEUX ?

  • Jean-François MIGNOT, Démographe au CNRS
  • Fabio MACÉDO, Historien et chercheur à l’Université d’Angers THEMOS

Aujourd’hui en France, se mêlent des adoptions intra-familiales (de mineurs mais aussi, le plus souvent, de beaux-enfants majeurs), des adoptions de pupilles de l’Etat, et quelques adoptions internationales, qui sont le plus souvent des adoptions d’enfants « à besoins spécifiques ». Cette présentation propose un panorama historique et actuel de l’adoption en France.

10H00 : L’ADOPTION DE L’ENFANT PLACÉ

  • Adeline GOUTTENOIRE, Professeure de Droit à l’Université Bordeaux IV et Présidente de l’Observatoire départemental de la Protection de l’Enfance

Le nombre d’enfants placés confiés à l’adoption, en dehors des enfants nés dans le secret, reste peu important et certainement insuffisant. Il paraît donc opportun s’interroger sur les moyens de favoriser l’adoption des enfants placés, à la lumière des règles de droit positif applicables et des réformes en cours. Il s’agit notamment de savoir si la loi du 14 mars 2016 a permis une évolution en provoquant notamment un changement de pratiques, et le cas échéant, essayer de comprendre quels obstacles empêchent celui-ci.

11H00 : LE TRAVAIL DU BARO EN GIRONDE

  • Véronique PORRES, Responsable du Bureau Adoption et Recherche des Origines au Conseil départemental de la Gironde

Le BARO accompagne les différents protagonistes de l’adoption : enfants, familles mais aussi acteurs de la protection de l’enfance. Témoin des grands changements du visage de l’adoption depuis une décennie (chute des adoptions internationales, prise en compte de la problématique du délaissement des enfants confiés à l’ASE, évolution du profil des enfants adoptables), les professionnels de ce service tentent de répondre aux enjeux que cette mutation soulève.

11H45 : LES 20ANS DU CNAOP

  • Jean-Pierre BOURÉLY, Secrétaire Général du CNAOP

12H30
PAUSE – DÉJEUNER LIBRE, NON FOURNI

14H00 : LA QUÊTE D’IDENTITÉ : ACTE NARRATIF OU ACTE ADMINISTRATIF

  • Bernard GOLSE, Pédopsychiatre, psychanalyste (Association Psychanalytique de France), Professeur émérite de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Paris, Président de l’AEPEA et Fondateur de l’Institut Contemporain de l’Enfance

À partir de son expérience en tant que Président du CNAOP de 2005 à 2005, Bernard GOLSE abordera la question de la quête des origines en tant que processus fondamental et fondateur du sentiment d’exister. Cette quête des origines ne saurait se réduire à une simple quête biologique, se devant d’être aussi une quête narrative au risque, sinon, d’une dérive administrative du fonctionnement d’une institution comme le CNAOP.

14H45 : PASSAGE ADOLESCENT DU SUJET ADOPTÉ : L’INSÉCURITÉ IDENTITAIRE EN CRISE ET RUPTURE 

  • Patrick AYOUN, Pédopsychiatre, psychanalyste, médecin responsable de l’Unité de Traitement Ambulatoire pour Adolescents (UTAA) du CH Charles Perrens
À partir de vignettes cliniques seront abordés les spécificités du passage adolescent en situation d’adoption et les risques d’une desubjectivation confondue avec la desadoption.
15H45 : THÉORIE ET FIGURES D’ATTACHEMENT
  • Anne RAYNAUD, Médecin psychiatre, spécialisée dans le domaine de la périnatalité et de la petite enfance et fondatrice des Instituts de la Parentalité
L’adoption, expérience singulière dans le tissage des liens d’attachement, engage l’enfant, ses parents adoptants mais aussi toutes les figures d’attachement qui vont être acteurs de son environnement. Décoder ces enjeux à la lumière de la théorie de l’attachement ouvre à questionner nos accompagnements mais aussi nos postures professionnelles ou institutionnelles.
16H30 : L’ADOPTION, UN PARCOURS DE LA RECONNAISSANCE MUTUELLE
  • Jean-Philippe PIERRON, Agrégé, docteur et professeur en philosophie à l’Université de Bourgogne et co-fondateur de la Chaire Valeur(s) du soin
Le geste mutuel d’adoption touche très en profondeur ce qui fait le lien parental et de filiation. Il demande si toute naissance n’appelle pas sa reconnaissance, de sorte que l’adoption vient sans doute revisiter la nature du « nous » familial. En effet, le lien parental n’a pas l’assurance certifiée d’une sérologie ou d’un séquence génomique. Il ne peut faire l’économie d’un parcours de la reconnaissance, de sorte qu’on apprenne à consentir à l’autre et à sa famille qu’on ne choisit jamais. Consentir, non comme une résignation, mais comme un travail à être n’est ce pas ce que le geste d’adoption nous apprend de ce qui s’engage dans toute famille ?
17H00 : CLÔTURE DE LA JOURNÉE
  • Janick PRÉMON, Président de l’Association Rénovation

FORMAT PDF

PROGRAMME

CONTACTS

ORGANISME DE FORMATION
mél. : serviceformation@renovation.asso.fr
tél. : 05 57 22 48 72

Nous écrire

INFORMATIONS ET TARIFS

Inscription obligatoire en ligne.
Port du masque et pass sanitaire obligatoires.

Tarifs :
Plein tarif : 80€
Tarif réduit : 30€

Tarif réservé aux étudiants, aux demandeurs d’emploi et aux retraités..

Les actions de formation de l’Organisme de Formation de l’Association Rénovation sont certifiées QUALIOPI. Votre participation à la journée est éligible au remboursement OPCO.

JE PARTICIPE